Les marchés financiers offrent deux approches philosophiquement opposées pour gagner de l’argent, et ils présentent des différences significatives qui permettent aux préférences d’influencer les décisions. Bien que les deux approches de l’accumulation de richesse sur le marché impliquent l’exécution de transactions financières, les similitudes s’arrêtent là.

Investir

Un investissement représente un nantissement de capital en faveur d’un actif pour obtenir un rendement positif à un moment indéterminé dans l’avenir sous la forme d’une stratégie d’achat et de détention. Les placements peuvent prendre des décennies à arriver à maturité, et les investisseurs acceptent facilement cette condition. La plupart des investisseurs n’exécutent des transactions que quelques fois par an, basant leurs décisions sur une longue période de temps.

Négocier

Les traders cherchent à obtenir des rendements maximums lors de chaque séance de négociation. Bien que les négociateurs puissent choisir certains des mêmes titres que les investisseurs, ils peuvent également préférer les produits dérivés.

Examiner les avantages et les inconvénients de l’investissement

Ils savent quelle approche convient à leurs préférences, ainsi que les avantages et les inconvénients, et cela ne peut les dissuader. De faibles taux de rendement peuvent se produire lorsque le marché tourne à la baisse.

La possibilité de sortir rapidement d’une position indésirable offre une protection contre les prélèvements sur le compte, et une “série d’opérations positives” peut constituer une réserve de fonds. Les traders qui utilisent l’effet de levier peuvent risquer de petits montants de capital pour réaliser le profit qu’ils désirent. Les traders considèrent l’exposition aux volatilités à court terme comme un moins, car elles peuvent survenir à tout moment et pèsent lourdement sur un compte de trading. Les frais et commissions peuvent réduire les bénéfices d’un négociant, et l’impôt à payer sur les gains en capital à court terme peut aussi avoir une incidence sur les résultats financiers.

Le soutien de la technologie pour l’Internet et les systèmes d’information peut imposer un investissement en capital de la part des commerçants pour “l’équipement et la mise à jour des infrastructures.

Savoir quand vendre des actions pour réaliser un profit à court terme

Lorsqu’un investissement prend plus de valeur qu’un investisseur initialement fixé comme point de sortie, il doit partir. Un besoin de liquidités peut motiver un investisseur à liquider un actif et à investir ailleurs, une bonne raison de vendre. Dans certains cas, un investisseur peut vouloir rééquilibrer un portefeuille en prenant des profits à court terme sur un titre qui a bien performé.

Se concentrer sur le cours des actions pour les gains à long terme

Le slogan qui guide la décision de vendre des actions s’applique aussi à leur achat. Toutefois, la capacité d’identifier un prix bas dépend de variables qui présentent des défis. Des indicateurs techniques tels que le volume des échanges commerciaux peuvent fournir quelques indications, mais de nombreux experts considèrent que cette pratique est risquée.

Fermer le menu
Investir en Bourse SANS être un Expert
Trading Automatique

Vous souhaitez investir mais l’aspect technique vous freine ?